Nigeria : la banque mondiale prédit une croissance de 2% en 2018

Le Nigeria pourrait atteindre une croissance économique légèrement inférieure à 2% en 2018, a indiqué cette semaine un communiqué de la Banque mondiale. D’après ce document relayé par Agence Ecofin, cette croissance devrait être tirée essentiellement par le secteur non pétrolier ainsi que les services, alors que les élections à venir dans le pays éloignent de plus en plus les investisseurs étrangers.

Notant une stagnation des investissements étrangers dans le secteur pétrolier, l’institution de Bretton Woods a indiqué que ce secteur, pourvoyeur majoritaire des recettes publiques, avait été négativement affecté par les subventions sur l’essence et d’autres déductions. «La sortie du Nigeria de la récession reste lente et les modèles de croissance sectorielle sont instables. Au deuxième trimestre de 2018, le secteur pétrolier s’est contracté de 4,0 %.», a à cet effet déclaré, la Banque dans des propos relayés par Reuters. En 2017, le pays d’Afrique de l’Ouest avait enregistré une croissance de 0,8%, après une récession économique de 1,6% en 2016.

PARTAGER