Non, le beurre de karité ne protège pas du Covid-19 (Fact-checking)

0
706
Non, le beurre de karité ne protège pas du Covid-19./Capture d'écran : Ouestaf News.

Ouestafnews – Au Mali, un enregistrement audio, en langue bambara (langue la plus parlée dans le pays) de 10 minutes et 33 secondes, assure de l’efficacité du beurre de karité pour se prémunir contre Covid-19. La méthode est très simple selon l’auteur de l’enregistrement : il suffit juste de mettre du « beurre de karité » dans les narines pour freiner le virus inhalé par une personne.

L’auteur de l’enregistrement assure que même en France, certaines personnes utilisent cette méthode qui porte ses fruits.

L’enregistrement a été transféré de nombreuses fois vers plusieurs destinataires et groupes WhatsApp.

Captures d’écran des échanges via WhatsApp entre Ouestaf News et un interlocuteur malien qui traduit le contenu de l’enregistrement/Ouestaf News.

Qu’est-ce que le beurre de karité ?

Le beurre de karité provient de la noix du même nom, elle-même issue de l’arbre de karité. Cette dernière ne pousse qu’en Afrique et souvent à l’état sauvage, selon une Thèse soutenue en 2013 à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, par Zakaria Zahir, pour l’obtention du grade de Docteur en Pharmacie.

« En plus de fournir des fruits savoureux et nutritifs, des produits médicaux, un bois résistant et des chenilles riches en protéine, l’arbre est particulièrement connu pour son produit gras appelé beurre de karité », décrit l’étude.

Selon toujours cette étude, le beurre de karité, est doté d’excellentes propriétés thérapeutiques, surtout dermatologiques, et est utilisé dans plusieurs domaines.

Le site Futura Planète, dans un article consacré au beurre de karité explique que ce produit est utilisé également dans le domaine alimentaire. Par exemple, en pâtisserie, il est utilisé en substitut au beurre de cacao qui est plus cher.

Il est également utilisé dans la décoration où il est particulièrement adapté à la fabrication de bougies, grâce à son point de fusion élevé.

Efficace contre le Covid ? 

« Pour dire cela (que le beurre de karité est efficace contre le covid-19, NDLR), il faut des études qui le confirment », affirme le Dr Mawade Ndiaye, médecin généraliste à l’hôpital de Pikine, situé dans la banlieue dakaroise.

Pour le médecin, tenir de tels propos traduit une réelle méconnaissance du virus. « La poussière peut se coller sur le beurre, mais pas le virus. Car, en plus d’être un être vivant, il est plus fin que les particules de poussière », explique-t-il.

Cette particularité, explique Dr Ndiaye, permet au virus de passer au travers de beaucoup de barrières. Ce qui lui fait dire que ce système de protection n’est pas fiable et ne peut en aucun cas protéger une personne contre le virus. Il ajoute : « même nos masques chirurgicaux ne sont pas fiables à 100% ».

Il conseille d’appliquer les gestes barrière édictés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), car au moins, il y a des recherches qui confirment leur impact, contrairement à l’application du beurre de karité.

Contacté par Ouestaf-news, Digital Health Lab, un consortium d’experts en santé qui apportent des réponses liées au Covid, précise qu’il n’y a aucune preuve scientifique que les traitements nasaux ou les bains de bouche avec différentes graisses telles que l’huile de noix de coco, le ghee (du beure classique duquel on a éliminé l’eau, le lactose et les protéines), l’huile de sésame, le beurre de karité, la vaseline empêchent, traitent, guérissent ou protègent  du Covid-19.

Et le mentholatum ?

 Au tout début du mois d’avril 2020, une rumeur similaire s’était également répandue sur les réseaux sociaux. Sauf que pour cette fois, l’auteur vantait les bienfaits du mentholatum contre le Covid-19.

Le Président de la République de la Guinée, Alpha Condé, sur une vidéo diffusée sur la plateforme Youtube de la chaine Afrik Soir Tv, a également conseillé l’utilisation de ce baume.

« (…) Ils (la population Ndlr) ont vu ce qui se passe en Espagne, en France et en Italie (…) S’ils ne veulent pas de cela en Guinée, il faut qu’ils écoutent les médecins », dit-il, avant de poursuivre : « Ceux qui peuvent acheter du mentholatum, le fassent et qu’ils boivent beaucoup d’eau (…) », soutient le président guinéen.

Le Dr Cheikh Sokhna, épidémiologiste et chef d’équipe à l’IHU (Institut hospitalo-universitaire) de Marseille, déconseille l’usage du mentholatum. « Ce n’est pas prouvé et ceci ne fait pas partie des gestes barrière proposés par les autorités sanitaires au Sénégal et en Afrique », prévient-il.

Le Dr Sokhna conseille lui aussi d’appliquer les gestes barrière édictés par l’OMS, à savoir : le lavage des mains, le port du masque et le fait de ne pas se toucher les yeux, la bouche, le nez et les oreilles avec les mains.

L’affirmation est sans fondement

 Dans un message audio en langue bambara circulant au Mali, une personne déclare qu’introduire du beurre de karité dans les narines empêche d’inhaler le virus du Covid-19. Ceci constituerait alors un geste barrière, qui ne figure pas sur la liste de ceux recommandés par l’OMS.

Les spécialistes de la santé interrogés ne confirment pas cette affirmation.

Contacté par Ouestafnews, le Dr Cheikh Sokhna, épidémiologiste et Chef d’équipe à l’IHU (Institut hospitalo-universitaire) de Marseille et le Dr Mawade Ndiaye généraliste à l’hôpital de Pikine déconseillent cette pratique dont aucune étude ne parle, encore moins ne confirme son efficacité contre le Covid-19. Le Digital Health Lab, est lui aussi du même avis.

DD/fd/ts

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici