Relations sino-africaines : l’Union Africaine pose le débat

0
108


PAR OUESTAFNEWS

Relations sino-africaines : l’Union Africaine pose le débat
Les relations sino-africaines ont été au centre d’une conférence tenue à Addis Abeba ce 18 janvier à l’initiative de la Commission de l’Union Africaine (U.A), a appris Ouestafnews de sources proches des organisateurs.
La rencontre était animée par le sénégalais Adama Gaye, auteur d’un ouvrage sur la question, qui avait à ses côtés le professeur Chris Alden de la London School of Econmics (LSE) et le Dr Harry Brodmann de la Banque mondiale, à Washington.
Ces deux intervenants sont également des experts reconnus des relations sino-africaines.
"Une chose est déjà claire à l’esprit de tous: que cela entraîne une +sinomania+ ou une +sinophobie+, chacun de nous ici sait combien la présence de la Chine fait bouger les choses en Afrique", a d’emblée affirmé le conférencier qui abordait le thème « Chine-Afrique, aube d’une ère excitante».
L’auteur de l’ouvrage "Chine Afrique – le dragon et l’autruche", n’a pas manqué de souligner les effets d’une telle présence massive de la Chine sur le continent, qui a fini de transformer l’Afrique, jadis marginalisée et méprisée en une "belle et jeune fille courtisée" de tous.
Poursuivant sur cette lancée il n’ pas manqué de se poser la question : "Et pourquoi donc l’Occident s’inquiète-t-il de l’arrivée de la Chine sur le continent ?".
La rencontre d’Addis entre dans le cadre d’une série de débats similaires organisés par l’U.A sous l’appelation « les Vendredi de la Commission ». Elle a eu lieu en présence des diplomates accrédités auprès de l’UA, des fonctionnairs internationaux, des universitaires et chercheurs présents dans la la capitale éthiopienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici