Sénégal : conseil des ministres du 9 mars 2022 (le communiqué)

0
565

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 09 mars 2022, au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a adressé ses chaleureuses félicitations au Khalife général des Layènes, Serigne Mouhamadou Makhtar Laye, et à toute la communauté Layène, pour le succès des célébrations de la 142ème édition de l’Appel de Seydina Limamou Laye, manifestation placée sous le thème : “le rôle de l’éducation des jeunes dans la lutte contre l’extrémisme”.

Le Président de la République réitère l’engagement du Gouvernement à poursuivre les efforts d’amélioration du cadre de vie des populations autour des sites culturels et cultuels de Cambéréne, Yoff et Ngor.

Le Chef de l’Etat salue, à cet égard, l’ouverture à la circulation du Pont de Cambéréne, les aménagements urbains des quartiers polarisés, renforçant le désenclavement et la valorisation économique de cette zone stratégique de la capitale.

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de la femme, le Président de la République félicite Madame le Ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants, pour la bonne organisation de cette journée de communion et magnifie le rôle des femmes dans le développement économique et social de notre pays.

Abordant la question liée à la seconde phase du Train Express Régional (TER) et au développement d’un système de transport multimodal performant au Sénégal, le Président de la République est revenu sur le lancement des travaux qu’il a présidé le samedi 05 mars 2022, sur le site de la future gare ferroviaire de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIDB), en indiquant que ces travaux, prévus sur deux (2) fois 19 km, avec les infrastructures connexes, vont permettre à terme au TER d’évoluer sur un linéaire de 55 km de la gare de Dakar à celle d’AIDB.

Le Chef de l’Etat invite, dès lors, le Gouvernement à prendre toutes les dispositions requises afin d’assurer la réalisation, dans les délais, des travaux programmés sur 17 mois.
Le Président de la République remercie les populations de la commune de Diass et de la région de Thiès, pour l’accueil chaleureux et la mobilisation lors de cette cérémonie.

Le Chef de l’Etat félicite le Gouvernement et remercie les partenaires techniques et financiers (la France à travers l’AFD, le Trésor et la BPI, la BID, la BAD, et la BIDC) pour les diligences engagées en vue de la mobilisation effective du financement global de 207 milliards de la phase complémentaire. Ces travaux, complexes, vont être réalisés par différentes entreprises, déjà déployées dans le 1er tronçon du TER, de 36 km, intégrant la montée en puissance du contenu local et de l’expertise nationale, de même que le transfert de technologie et de savoir-faire sur les métiers du rail.

Le Président de la République invite, par ailleurs, le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement à finaliser, avec le concours de l’APIX SA et de la SENTER SA, les études techniques et financières relatives au projet d’extension future de la ligne du TER vers Thiès et l’axe Mbour-Saly.

Poursuivant sa communication, le Chef de l’Etat a indiqué qu’il a placé la proximité avec les populations et le dialogue constructif avec les forces vives de la Nation au cœur de la gouvernance publique : cela passe par une écoute permanente des citoyens.

Le Président de la République, dans cette dynamique, a informé le Conseil avoir échangé samedi dernier, durant quatre heures, selon un format innovant “Jokko Ak Macky “, avec des populations du département de Pikine sur les urgences de la localité et les solutions pragmatiques à apporter face aux aspirations et requêtes légitimes des citoyens résidents.

Le Chef de l’Etat demande, au Gouvernement, de renforcer les actions de proximité et l’écoute des populations, notamment des jeunes et des femmes. Ces derniers doivent disposer de toute l’attention requise pour la résolution de leurs préoccupations en termes de formation, d’insertion, de financement, d’emploi, d’infrastructures sociales de base, d’amélioration de leur cadre de vie.

Le Président de la République demande, à cet égard, au Ministre en charge des Collectivités territoriales et au Ministre chargé du Plan, de lui proposer, d’ici fin mars 2022, un Plan Spécial d’Aménagement et de Développement du département de Pikine.

Le Chef de l’Etat invite, en outre, le Ministre de l’Emploi à renforcer, en relation avec les Préfets de département, la fonctionnalité des Pôles Emploi et Entreprenariat des jeunes pour accentuer l’information adéquate et l’accompagnement efficace des cibles jeunes dans le cadre de la mise en œuvre optimale de l’ensemble des composantes (recrutements, formations et financements) du programme ” XËYU NDAW ÑI “.

Le Président de la République demande, également, au Ministre en charge de l’Artisanat d’accélérer le programme de transformation du secteur informel, en relation avec la Délégation générale à l’Entreprenariat rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ), qui devra simplifier et intensifier ses procédures et modalités de financement des projets et activités dans les 46 départements.

Le Chef de l’Etat souligne, enfin, que la nouvelle stratégie d’écoute et de dialogue avec les jeunes et les autres forces vives de la Nation, va concerner tous les départements du Sénégal et la Diaspora.

Sur la préservation stratégique de la qualité des services financiers, le Président de la République demande, au Ministre des Finances et du Budget, de faire l’évaluation des missions et actions de l’observatoire national de la qualité des services financiers, entité publique qui doit amorcer son déploiement stratégique pour mieux protéger les droits des usagers du système financier.

Le Chef de l’Etat invite, à cet égard, le Ministre des Finances et du Budget, à impulser une réflexion inclusive sur le rôle des institutions financières dans la facilitation du financement durable de l’économie nationale.

Sur le climat social et le suivi des affaires intérieures, le Président de la République a insisté sur les points suivants :
1- la préparation de la campagne agricole 2022-2023 pour laquelle il a informé le Conseil de sa décision de valider le budget d’un montant de 70 milliards de FCFA réparti ainsi qu’il suit :
– 12 milliards pour les semences d’arachides ;
– 12 milliards pour les semences d’espèces diverses ;
– 41 milliards pour l’engrais ;
– 5 milliards issus du programme de compétitivité de l’Agriculture et de l’Elevage.

Le Chef de l’Etat invite, en conséquence, le Ministre des Finances et du Budget, le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural et le Ministre de l’Elevage et des Productions animales, à lui proposer un programme agricole ambitieux, en intégrant l’extension du programme national des cultures fourragères pour renforcer l’entretien et le développement du cheptel national ;

2- l’amélioration du système de gestion des retraités : sur ce point, le Président de la République demande, au Ministre en charge de la Fonction publique en rapport avec le Ministre des Finances et du Budget, de travailler à l’amélioration du traitement des dossiers de mise à la retraite des fonctionnaires.

Le Président de la République a, par ailleurs, manifesté sa solidarité aux sinistrés de l’incendie de l’espace commercial dit « Salle de vente » sur l’avenue Lamine Guèye de Dakar, et demandé au Gouvernement de faire la lumière sur cette affaire et de veiller à la sécurisation du site et à l’accompagnement des commerçants concernés.

Revenant sur son agenda diplomatique, le Président de la République a fait part au Conseil, de son entretien téléphonique, ce mercredi 09 mars, en sa qualité de Président en exercice de l’Union africaine, avec son homologue russe, Son Excellence Monsieur Vladimir Poutine pour solliciter un cessez le feu durable en Ukraine.

Le Président de la République a salué la capacité d’écoute du Président Poutine qui lui a assuré de sa disponibilité à maintenir le dialogue pour une issue négociée du conflit.

Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur le suivi de la coopération et des partenariats.

AU TITRE DES COMMUNICATIONS

– Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le point sur le suivi des directives et instructions présidentielles ;

– Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur la situation d’exécution budgétaire et sur le programme “XËYU NDAW ÑI” ;

– Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une communication sur la situation internationale ;

– Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale a fait une communication sur la feuille de route pour la relance de l’industrie pharmaceutique au Sénégal et sur la célébration de la Journée internationale du Rein ;

– Le Ministre des Mines et de la Géologie a fait une communication sur la situation de l’exploitation du silex à l’intérieur des concessions minières ;

– Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication sur la campagne de commercialisation arachidière ;

– Le Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises a fait une communication sur les mesures prises par rapport à la flambée des prix des denrées de premières nécessités au niveau international ;

– Le Ministre auprès du Président de la République en charge du Suivi du Plan Sénégal Emergent a fait une communication sur le rapport de l’étude sur le projet de l’import-substitution au Sénégal.

AU TITRE DES MESURES INDIVIDUELLES

Le Président de la République a pris les décisions suivantes :

– Monsieur Diégane SENE, précédemment Président du Conseil de surveillance de l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE), est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société nationale Sénégal Numérique (SENUM SA).

– Monsieur Cheikh BAKHOUM, Ingénieur Informaticien, précédemment Directeur général de l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE), est nommé Directeur général de la Société nationale Sénégal Numérique (SENUM SA).

– Monsieur Oumar BADIANE, Titulaire d’un Master II en Développement, option Gestion de Patrimoine culturel, est nommé Directeur du Patrimoine culturel au Ministère de la Culture et de la Communication, poste vacant.

– Monsieur Oumar Ben Khatap DANFAKHA, Conseiller aux Affaires culturelles, est nommé Inspecteur des Affaires administratives et financières au Ministère de la Culture et de la Communication, en remplacement Monsieur Ibou SENE, admis à faire valoir ses droits à une pension de retraite.

– Monsieur Ibrahima NGOM, Conseiller aux Affaires culturelles, est nommé Inspecteur technique au Ministère de la Culture et de la Communication.

– Monsieur Ibrahima DIEDHIOU, Professeur assimilé, est nommé Directeur de l’Ecole nationale supérieure d’Agriculture (ENSA) de l’Université Iba Der THIAM de Thiès, pour un mandat de trois (03) ans.

– Monsieur Ibrahima THIAM, Professeur titulaire, est nommé Directeur de l’Unité de Formation et de Recherche des Sciences économiques et sociales (UFR SES) de l’Université Iba Der THIAM de Thiès, pour un mandat de trois (03) ans./FIN.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici