Sénégal : la Mission d’observation de l’UE demande à rencontrer Bassirou Diomaye Faye

0
326

La Mission d’observation électorale (MOE) de l’Union européenne (UE) au Sénégal souhaite rencontrer le candidat à la présidentielle du 25 février, Bassirou Diomaye Faye, en détention provisoire depuis avril 2023, rapporte la presse sénégalaise.

La MOE juge « très important » que Bassirou Diomaye Faye, numéro 2 de l’ex Pastef d’Ousmane Sonko, puisse faire sa campagne électorale « en toute égalité » comme les 19 autres concurrents retenus par le Conseil constitutionnel le 20 janvier dernier, explique la cheffe de la mission européenne Malin Björk, citée par la même source.

Les observateurs de l’UE seront déployés sur l’ensemble à partir du 2 février 2024 dans les 14 régions du pays, indique un communiqué de la MOE. L’objectif affiché est d’être au plus près des événements qui vont marquer le déroulement du scrutin dans un contexte politique tendu, souligne la Mission.

Bassirou Diomaye Faye est poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation dont « outrage à magistrat » et « troubles à l’ordre public ». Le doyen des juges d’instruction du tribunal de Dakar lui a refusé la liberté provisoire pour mener la campagne électorale qui démarre le 4 février.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici