Sénégal : la société civile contre un report de l’élection présidentielle de février 2024

0
520

La Synergie des organisations de la société civile pour la sauvegarde de la paix (SOS/Paix) juge impossible tout report de l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu le 25 février 2024, lit-on dans une déclaration en date du 29 janvier 2024 rapportée par l’Agence de presse sénégalaise (APS). 

Tout en déplorant « la confusion des rôles entre l’Administration et le Conseil constitutionnel », la non transparence dans la gestion du fichier électoral et la non application de certaines décisions de justice, SOS/Paix souligne néanmoins que « le calendrier électoral et les délais légaux ont jusqu’ici été respectés ». Selon elle, la Direction générale des élections (DGE) est aujourd’hui en mesure d’organiser le scrutin.

Sos/Paix a, par ailleurs, déploré les conditions dans lesquelles des dossiers de candidature ont été déclarés irrecevables par le Conseil constitutionnel. Toutefois, elle se dit « surprise » par l’initiative du Parti démocratique sénégalais (PDS) d’engager une enquête parlementaire pour corruption présumée contre deux juges dudit conseil suite au rejet du dossier de son candidat Karim Wade. 

« Ces agissements pourraient (…) déboucher sur la perte de crédibilité du Conseil constitutionnel », mais aussi sur des contestations post-électorales et, en fin de compte, sur « le recul de la démocratie et de l’Etat de droit », alerte Sos/Paix.

La campagne électorale pour le premier tour de l’élection présidentielle s’ouvre le dimanche 4 février 2024 avec la participation de vingt candidats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici