Sénégal : trois sages-femmes condamnées à six mois de prison avec sursis  

0
192
En janvier 2017, une loi a été votée à l’Assemblée nationale interdisant d’exercer la profession de sage-femme n’importe comment et par n’importe qui/ Capture d'écran: Ouetsafnews

Le tribunal de grande instance de Louga (nord) a condamné trois sages-femmes à six mois de prison avec sursis pour « non-assistance à une personne en danger », suite au décès d’une femme à l’hôpital régional, rapporte la presse locale.

Ces trois sages-femmes condamnées étaient en garde la nuit où est survenu le décès de Astou Sokhna, le 1er avril 2022, souligne leur avocat Me Abou Abdou Daff, cité par les médias. Trois autres sages-femmes ont été jugées et relaxées par le tribunal.

Le 27 avril, le parquet avait requis un an de prison dont trois mois ferme contre quatre des six sages-femmes et la relaxe pour les autres.

Astout Sokhna, mariée et enceinte de neuf mois, est décédée à l’hôpital régional de Louga suite à une longue attente  pour une prise en charge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici