Sommet-USA-Afrique : Mali, Guinée et Burkina Faso ignorés

0
1695

Quarante-neuf chefs d’État africains  participent, du 13 au 15 décembre 2022, au sommet des dirigeants « Leaders Summit » à Washington, sur invitation de la Maison Blanche.

Le Mali, la Guinée, le Burkina Faso et le Soudan sont les grands absents de ce sommet USA-Afrique, la troisième du genre. Ces États non invités  sont dirigés par des régimes militaires et sous sanctions de l’Union africaine. Les États-Unis leur reprochent d’être en marge de la  « démocratie ».

Toutefois, selon Molly Phee, secrétaire adjointe du bureau des Affaires africaines, les États-Unis continueront de travailler séparément avec les pays qui ne sont pas invités en raison de leur instabilité institutionnelle pour encourager un retour à une transition démocratique.

L’objectif de la rencontre est de parler des priorités de coopération face aux défis contemporains qui affectent l’ensemble des pays. « Il doit en résulter un cadre de partenariat qui s’appuiera sur les valeurs communes de paix, de démocratie, de droits de l’homme et de développement », précise le communiqué de presse de la présidence de la république togolaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici