Terrorisme au Niger : les attaques contre les civils ont baissé de 76 % en un an

0
1510

Les attaques terroristes et de bandits à mains armées contre les civils au Niger ont enregistré une baisse de 76 % entre 2022 et 2023, selon un rapport du Centre national d’alerte précoce et de réponses aux risques sécuritaires (CNAP).

Cette baisse s’explique par la présence permanente des forces de défense et de sécurité (FDS) sur l’ensemble du territoire nigérien et à leur professionnalisation dans la lutte contre le terrorisme, selon le même document. Le CNAP relève toutefois des « contraintes importantes », notamment la porosité des frontières avec le Nigeria, le Mali et le Burkina Faso et la « crainte de la population à collaborer avec les FDS dans certaines localités » du pays.  

Selon l’étude, le nombre d’incidents armés au premier trimestre de 2021 était de 179, alors qu’en 2022, il était de 168, avant de hausser à 182 en 2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici