Violences électorales : le réseau Wanep lance un projet d’alerte sous régional

0
150

Le Réseau Ouest-Africain pour l’Édification de la Paix de lancer un projet sous régional d’alerte, de suivi et réponse à la violence électorale. Dénommé : Suivi, alerte et atténuation de la violence électorale (E-Mam, en anglais), ce projet a été lancé le 23 janvier 2019 à Dakar par Wanep et ses partenaires que sont le ministère de l’Intérieur du Sénégal, l’Union européenne, le bureau des nations-unies en Afrique de l’Ouest et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

«Le projet E-MAM,  se base dans un premier temps sur une cartographie des zones à risques où nous allons déployer des moniteurs et ensuite des observateurs, l’objectif c’est de leur confier des indicateurs pour faire le suivi du terrain», a déclaré à Ouestafnews, Julien Oussou, membre du bureau régional de Wanep à Accra et coordonnateur du projet.

E-MAM va durer 36 mois et couvre, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée, la Guinée Bissau, le Togo et le Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici