Mali : les enseignants décrètent 23 jours de grève

Les six syndicats d’enseignants de l’enseignement secondaire, fondamental et de l’éducation préscolaire et spéciale ont lancé le 15 avril, un mot d’ordre de grève de 23 jours soit 552 heures d’arrêt de travail, rapporte le quotidien national, l’Essor.

Les syndicalistes exigent la satisfaction de 10 points de revendications parmi lesquels 3 font l’objet de blocage.

Il s’agit notamment de l’octroi d’une prime de documentation, d’une prime de logement et de l’accès des enseignants des collectivités territoriales aux services centraux de l’Etat.

PARTAGER