Nigeria : rejet de la proposition de dévaluation du naira

0
309
Le résident Muhammadu Buhari,à Abuja, le 27 mai 2019. Photo/The Nation

Le gouvernement nigérian a rejeté la proposition des experts du Fonds monétaire international (FMI) de dévaluer le naira, la monnaie du pays.

« La part importante des ajustements à effectuer sur le plan macroéconomique n’a pas besoin que soit touchée par la parité monétaire », indiquent les autorités nigérianes, citées par l’Agence Ecofin. Les pressions actuelles ne sont pas liées « aux taux de change en soi, mais reflètent plutôt les évolutions de la conjoncture mondiale », expliquent-elles.

Selon le FMI, le Nigeria n’est pas en mesure de réussir sa relance économique post-covid-19. S’il ne dévalue pas sa monnaie jugée sous-évaluée d’au moins 18,6%. Une dévaluation du naira du 10% rajouterait près de 2,5% sur le taux d’inflation, indique également le Fonds monétaire international. Et cela ne serait, selon l’institution monétaire, qu’un effet de court terme. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici