Non à une intervention militaire de la Cedeao au Niger (Déclaration)

0
1350

Nous, signataires de cette déclaration, forts de notre engagement pour la paix, la démocratie, la souveraineté nationale et le panafricanisme, exprimons notre opposition résolue et sans équivoque à toute intervention militaire au Niger initiée directement ou indirectement par la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), en alliance explicite ou implicite avec toute puissance étrangère quel qu’elle soit.

Nous sommes profondément convaincus qu’une telle intervention serait une régression dans le cours de l’histoire, faisant fi du choix des peuples africains pour la paix et la liberté. Elle serait rejetée avec force et véhémence non seulement par tous les peuples ouest-africains, mais aussi par les défenseurs de l’idéal panafricain, hostiles à toute intervention militaire non soutenue par les peuples eux-mêmes. Cette opposition sera d’autant plus forte que cette région du continent africain est déjà en proie depuis plusieurs années à une insécurité croissante, dont les populations sont malheureusement les premières victimes.

Le refus de prendre en compte la volonté clairement exprimée de la jeunesse nigérienne et ouest-africaine d’entretenir des relations équitables et dépourvues de toute arrière-pensée néocoloniale avec tous les potentiels partenaires, est en grande partie à l’origine de la situation au Niger et en Afrique de l’Ouest. La persistance de la tutelle française sous diverses formes symbolise une décolonisation inachevée, devenue insupportable pour la jeunesse africaine.

Dans un monde où la démocratie, la liberté et les droits des citoyens sont de plus en plus reconnus comme fondamentaux, nous, signataires, tenons à réaffirmer avec force notre attachement à ces valeurs inaliénables. C’est avec une détermination sans failles que nous prônons l’idéal de bonne gouvernance et le respect des principes démocratique dans la gestion des États et dans les méthodes d’accès au pouvoir.

Nous signons ce texte afin de faire entendre haut et fort notre message : l’avenir immédiat du Niger doit être déterminé par les Nigériens eux-mêmes et, subsidiairement, facilité par les bonnes volontés désireuses d’encourager toutes les parties concernées à poursuivre le dialogue en vue de trouver des solutions pacifiques à la crise actuelle.

Que personne ne se méprenne sur notre position. Aujourd’hui, en signant cette tribune, nous marquons notre engagement envers les principes démocratiques, la liberté et les droits des citoyens, et contre toute forme d’intervention militaire qui irait à l’encontre de ces valeurs que nous tenons pour sacrées.

La situation au Sahel, et la menace d’une intervention militaire au Niger, au cœur de l’Afrique de l’Ouest, sous la houlette d’une organisation, dédiée pourtant à l’intégration économique, est l’un des paradoxes et non des moindres de la perte de repères des élites politiques africaines. La CEDEAO, organisation dont le principe fondateur est de rendre poreuses les frontières entre les pays membres, de faciliter les mouvements des personnes et des biens, de construire une identité ouest-africaine grâce à une pièce d’identité commune, un passeport commun et bientôt une monnaie commune, trahirait sa mission historique en menant une guerre au détriment de nos populations.

Signataires :

Saadatou Abdoukarim, sociologue, Montréal ; Frantz André, Porte-parole et coordonnateur CAPSS et SQ-H, Montréal ; Pierre Max Antoine, avocat, Miami, Floride ; Félix Atchadé, médecin, éditorialiste SenePlus.com, Paris ; Selly Ba, sociologue, Dakar ; Ndeye Khady Babou, médecin, Sénégal ; Walter Baier, président PGE, Autriche ; Ibrahima Bakhoum, journaliste, enseignant, Dakar ; Kebert Bastien, artiste, Port-au-Prince ; Alymana Bathily, écrivain, sociologue des médias, éditorialiste SenePlus.com, Dakar ; Jean Pierre Bejin, ingénieur, Montréal ; Nadjet Bouda, sciences politiques UDM, Canada ; Vincent Boulet, vice-président PGE, France ; Ibrahima Boye, opérateur économique, Thiès ; Rébecca Cadeau, MOHFREC, Paris ; Thiaba Camara Sy, administrateur de sociétés, Dakar ; Jose Luis Centella, PCE, Espagne ; Camille Chalmers, professeur UEH, directeur PAPDA, Port-au-Prince ; Magalie Civil, doctorante en sociologie, Canada ; Malick Coulibay, ingénieur, Montréal ; Emerson Xavier da Silva, enseignant, Recife-Penambucco, Brésil ; James Darbouze, philosophe, Centre Equi, Port-au-Prince ; Emmanuel Desfourneaux, juriste, politologue, directeur de l’Institut Afro-européen, Paris ; Ousmane Diadhiou, formateur Anafa, Sénégal ; Sogue Diarisso, essayiste, économiste, ingénieur statisticien, Sénégal ; Cheikh Omar Diallo, universitaire, Dakar ; Diagne Syr Diallo, juriste, Dakar ; Lamine Diallo, sociologue, professeur à Wilfrid Laurier University, Canada ; Mamadou Diallo, doctorant, Columbia University, New York ; Mamadou Alpha Diallo, professeur Relations internationales, Universidades Federal de Integração Latino-americano, Brésil ; Mamadou Lamine Diallo, économiste, député, Dakar ; Ramatoulaye Diallo Mbaye, community manager, Niger ; Demba Moussa Dembele, économiste, Sénégal ; Amadou Bator Dieng, journaliste, Dakar ; Momar Dieng, journaliste, Dakar ; Babacar Buuba Diop, historien, universitaire, chercheur en gouvernance sociale ; Bachir Diop, agronome, Saint-Louis ; Boubacar Boris Diop, écrivain, Dakar ; Dialo Diop, médecin, biologiste, Dakar ; Khadim Diop, Anafa, Dakar ; Ousmane Lecoq Diop, doctorant en Études francophones, Université du Kansas, États-Unis ; Moustapha Diop, informaticien, Sénégal ; Thierno Diop, professeur d’université, Dakar ; Youssoupha Diop, chef d’entreprise, Dakar ; Thierno Diouf, géographe, Sénégal ; Zeina Okiror Diouf, éducatrice, Dakar ; Ndeye Adama Dramé, chercheuse, Somone ; Bertrand Joss Endene, expert investissements, Genève ; Michel Lobé Ewane, journaliste, administrateur, Joseph Sassoon Group, Cameroun ; Renel Exentus, doctorant en études urbaines, Montréal ; Abdoulaye Fall, Anafa, Dakar ; Aziz Salmone Fall, politologue, Sénégal ; Dior Fall Sow, ancienne avocate générale, Tribunal pénal international pour le Rwanda ; Oumar Fall, ingénieur, Paris ; Rokhaya Daba Fall, agropédologue, New York ; Mireille Fanon MendesFrance, juriste, Frantz Fanon Foundation, France ; Vieux Mac Faye, artiste musicien, Dakar ; MarcArthur Filsaimé, SG RASIN, Port-au-Prince ; Bakary Fofana, ancien ministre des Affaires étrangères, Guinée ; Marilyn Frankenstein, professeur University of Massachusetts, Boston ; Reginald Germain, animateur culturel, Montréal ; Serigne Saliou Guèye, journaliste, directeur de presse, éditorialiste SenePlus.com, Dakar ; Thierno Gueye, Expert en droit international et en gestion des conflits ; Youssoupha Mbargan Guissé, chercheur, philosophe et sociologue, Sénégal ; Salvador Hermandez, universitaire, Université Concordia, Canada ; JeanClaude Icart, sociologue, Montréal ; Robert Ismaël, ingénieur-économiste, cercle Jacques Roumain, Montréal ; Chantal Ismé, ingénieure, sociologue urbaine, Montréal ; Biko IsméRené, data analyst, Pennsylvanie ; Annie Jouga, architecte, Dakar ; Alassane Kande, entrepreneur, Abidjan ; Pape Samba Kane, journaliste, Dakar ; Kwame Karikari, MFWA, professeur Wisconsin International University College, Accra, Ghana ; Tidiane Kassé, journaliste, éditeur de presse, Dakar ; Abdoulaye Keita, professeur, Gaithersburg, Maryland ; Michel Koffi, journaliste, Côte d’Ivoire ; Matomswé Kouli, artiste, réalisatrice, France ; Mamadou Koulibaly, professeurs des universités, Côte d’Ivoire ; Adams Kouyaté, journaliste, Fort-de-France, Martinique ; Francis Kpatindé, journaliste, enseignant à Sciences Po Paris ; Ayavi Lake, écrivaine, enseignante, Montréal ; René Lake, journaliste, administrateur de SenePlus.com, Washington ; Patricia Lake Diop, juriste, Dakar ; Wassi Lassissi, économiste, informaticien, France ; Anne Latendresse, professeure, Montréal ; Chantal Laurent, architecte, Rome, Italie ; Sister LB, artiste, Réseau féministe, Sénégal ; Youssouf Loum, consultant financier, Sénégal ; Philippe Lubin, Conseiller Office national de l’Aviation civile, Port-au-Prince ; Georges Eddy Lucien, historien-géographe, Université d’État d’Haïti ; Almamy Baba Ly, Dakar, Sénégal ; Mohamed Ly, médecin spécialiste de santé publique, Grand Mbao ; Saphie Ly, journaliste, directrice de Nexus, Dakar ; Béatrice Manigat, interprète, Ghana ; Sabine Manigat, politologue, Port-au-Prince, Pedro Suarez Martin, professeur de Lettres françaises, Espagne ; Richard Mathelier, économiste, Montréal ; Dominique Mathon, architect, Canada ; Antoine Maxime, travailleur social, Lamentin, Martinique ; Khar Mbaye, comptable, Dakar, Aminata Libain Mbengue, psychologue, Dakar ; AnneMarie Mbengue Seye, experte en financement de la Santé, Dakar ; Baye Sandjiri Mbodj, agent de développement, Thiès ; Madièye Mbodj, professeur de Lettres, Sénégal ; Mamadou Mbodji, psychologue, Dakar ; Pape Michel Mendy, éditeur, libraire, Dakar ; Josué Mérilien,  professeur, KOPSP, Haïti ; Maguy Métellus, Tiohtiake, Montréal ; Rose Miche Annette Michel, travailleuse sociale, Haïti ; Maite Mola, relations internationales PGE, Belgique ; Claudie Mompoint, conseillère principale développement social, Rawdon, Canada ; Abdoulaye Ndiaye, informaticien, Thiès ; Demba Ndiaye, journaliste, éditorialiste à SenePlus.com, Dakar ; Khadim Ndiaye, philosophe, historien, Udes, Québec ; Mamadou Ndoye, entrepreneur, Dakar ; Aminata Niane, Soil Scientist Consultant, Dakar ; Georges Noël, chimiste, Montréal ; Péguy Noël, enseignant et syndicaliste, UNNOH Haïti ; Theophile Nono, agroconsultant, Bafoussam, Cameroun ; Ibrahima Niang, promoteur immobilier, Dakar ; Kafui Noameshie, professionnelle en immigration, Canada ; CharlesOctave, Génération 2034, Haïti ; Walner Osna, doctorant en sociologie, Université d’Ottawa ; Dieulin Ostavien, géographe, Orléans, France ; Marie Louise EtekiOtabela, écrivaine, essayiste et politologue, Cameroun ; Fréro Pierre, cinéaste, Sénégal ; Manu Pineda, Eurodéputé, Espagne ; Arthur Powel, chercheur, professeur Rutgers University, New Jersey ; Réveline Régal, panafricaniste, Paris ; Pascale Romain, historienne de l’Art, Montréal ; Jean Rossini, RARA, Haïti ; Pierre Rousseau, KMDP, Haïti ; Alain SaintVictor, historien, Montréal ; Mahamadou Lamine Sagna, sociologue, universitaire, Worcester Polytechnic Institute, Massachusetts ; Djibril Sall, commerçant, Dakar ; Moussa Samb, professeur agrégé de droit, expert médiateur, Dakar ; Enrique Santiago, PCE, Espagne ; Felwine Sarr, écrivain, universitaire, Durham, North Carolina ; MarieChantal Scholl, traductrice, Montréal ; Walter Scott, enseignant, Québec ; Birahim Seck, coordinateur Forum Civil, section sénéglaise Transparency international, Dakar ; Moussa Seck, professeur, Knoxwille, Tennessee ; Paap Seen, journaliste, Dakar ; Lamine Sène, linguiste, expert en transport maritime et assurances, Dakar ; Mame Lika Sidibé, archiviste, journaliste, experte paix et sécurité, Dakar ; Carolyn Somerville, professeur sciences politiques, Hunter College, New York ; Mariam Sow, agro-économiste, Dakar ; Tidiane Sow, mathématicien et coach en communication politique, Dakar ; Amsatou Sow Sidibé, professeur de Droit, Dakar ; Amelia Moreno Suerez, psychologue, Canada ; Jacques Habib Sy, expert en communication, Dakar ; Mamadou JeanCharles Tall, architecte, Dakar ; Djibril Thiam, juriste, Dakar ; Gnylane Thiam, Nytt & Co, Dakar ; Myriam Thiam, artiste designer, Dakar ; Khaira Tham, psychologue clinicienne, Dakar ; Pierre Thiam, chef et expert en gastronomie, auteur et chef d’entreprises, New York ; Khady Thior, Anafa, Sénégal ; Tenimba Togola, spécialistes affairs internationales, Montréal ; Aminta Touré, ancienne Premier ministre du Sénégal, Dakar ; Coumba Touré, directrice Kuumbati, Dakar ; Aminata Dramane Traoré, écrivaine, ancienne ministre de la Culture du Mali ; Abdou Aziz Wane, expert international, Dakar ; Almamy Mamadou Wane, écrivain, essayiste et poète, Paris ; Hamdou Raby Wane, économiste du développement, Dakar ; Mamadou Mao Wane, sociologue, éditorialiste SenePlus.com, Dakar ; Oumou Wane, éditorialiste, présidente de la chaine de télévision Africa 7, Rome ; Amadou Tidiane Wone, écrivain, ancien ministre de la Culture, Dakar ; Maimouna Astou Yade, directrice JGEN Global Enterpreneurship, Sénégal…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici