Sénégal : hausse des prix des céréales et des légumineuses

0
325

Les prix des céréales et des légumineuses connaissent une hausse depuis l’instauration des mesures de restrictions pour lutter contre le Covid-19, un rapport sur la situation des marchés agropastoraux (SIM) du Commissariat sénégalais à la sécurité alimentaire.

D’après ce rapport relayé par CommodAfrica,  les prix du sorgho ont progressé en mai par rapport à avril de 25%, celui du maïs local de 16%, du riz importé parfumé de 14%, du mil de 9%.  Une montée des prix qui s’explique par « l’accroissement des demandes du riz (achats institutionnels, achats des particuliers nantis, constitution des stocks par les ménages à revenus moyens) dans le cadre de l’assistance alimentaire et des céréales locales (achats des ménages pour les besoins de consommation durant les mois de ramadan) » indique le rapport.

En ce qui concerne, les légumineuses, le rapport souligne, une hausse de 17% sur les prix du niébé et 6% pour l’arachide. Au Sénégal où l’Etat d’urgence, en vigueur depuis le 23 mars, a été prolongé jusqu’au 2 juillet. Les prix sont à la hausse malgré les mesures d’atténuation prises récemment avec la réouverture des marchés hebdomadaires et la réouverture alternée des marchés urbains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici