Afrique : vers une baisse de 50 % de rendement céréalier en 2022

0
799
A Mbagam et chez les riziculteurs de la vallée, la subvention de l'Etat sur l’engrais est jugée inopérante. Photo/Ouestaf News/juin 2019

La hausse des prix des engrais pourrait provoquer un effondrement de 20% à 50% des rendements céréaliers en Afrique en 2022 en raison de la crise russo-ukrainienne, selon le président en exercice de l’Union Africain (Ua), Macky Sall.

« Cette crise affecte particulièrement nos pays en raison de leur forte dépendance des productions russes et ukrainiennes de blé », a déclaré le président sénégalais en vidéoconférence lors du sommet de l’Union européenne (Ue) à Bruxelles (Belgique). Le président sénégalais a appelé les 27 Etats européens à « tout faire pour libérer les stocks de céréales bloqués en Ukraine par le conflit ».

Selon le rapport Perspectives économiques en Afrique 2022 de la Banque africaine de développement (Bad), 1,8 millions de personnes supplémentaires pourraient plonger dans l’extrême pauvreté sur le continent en 2022.    

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici