Burkina Faso : l’ambassade de France cible d’une nouvelle manifestation

0
208

Des centaines de personnes ont protesté, ce vendredi 28 juin 2024, devant les locaux de la représentation diplomatique française à Ouagadougou pour exiger sa délocalisation, rapporte l’agence de presse turque Anadolu. Les manifestants estiment que la proximité entre l’enceinte diplomatique française et le palais présidentiel burkinabè est une source d’insécurité pour les autorités de la transition, en particulier pour le président Ibrahim Traoré.        

La marche, initiée par la Coordination nationale des associations de veille citoyenne (CNAVC), intervient après un ultimatum lancé début juin et qui expire le 30 juin 2024, précise Ibrahim Kaboré, membre du secrétariat de la CNAVC.     

Des slogans ont été scandés contre la France et les drapeaux burkinabè et russe brandis par les protestataires qui se sont dispersés autour de l’ambassade face à des jets de gaz lacrymogène provenant de la police.   

Les relations entre la France et Burkina Faso se sont fortement détériorées depuis le putsch du 30 septembre 2022 qui a porté le capitaine Ibrahim Traoré au pouvoir.

En avril 2024, trois diplomates français dont deux conseillers politiques à l’ambassade de France à Ouagadougou avaient été déclarés « persona non grata » pour « activités subversives », selon un communiqué du ministère burkinabè des Affaires étrangères. Ils avaient été priés de quitter le Burkina Faso.

En janvier 2023, Ouagadougou avait dénoncé un accord militaire relatif au statut des forces françaises présentes au Burkina Faso. Le 22 février 2023, les soldats français avaient quitté en totalité le territoire burkinabè, selon le ministère français des Armées.

Ce retrait avait acté la fin des opérations de la force française au Burkina Faso, après 15 ans de présence dans le pays. Elle avait été déployée en 2009 dans le cadre de la lutte contre le terrorisme au Sahel.

Depuis 2015, le Burkina Faso est confronté à des attaques terroristes. Elles ont fait plus de 20 mille morts et deux millions de personnes déplacées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici