Côte d’Ivoire: un quota de 30% réservé aux femmes dans les instances électives

Le gouvernement ivoirien adopté en conseil des ministres un projet de  loi imposant un quota minimum de 30% de femmes dans les instances électives, annonce un communiqué d’un conseil des ministres.

«Pour les scrutins uninominaux ou listes, un quota minimum de 30% de femmes sur le nombre total de candidats présentés pour les scrutins relatifs à l’élection des députés, des sénateurs, des conseillers régionaux, des conseillers de districts et des conseillers municipaux », précise le communiqué.

Ce projet de loi est en application de la nouvelle Constitution de la 3e République qui institue des mesures «en faveur d’une meilleure représentation de la femme à l’Assemblée nationale et aux Sénat (…)».

PARTAGER