Guinée : maintien des sanctions de la Cedeao

0
1178

Les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etat de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont décidé de maintenir les sanctions contre la junte militaire au pouvoir en Guinée, faute d’un « calendrier de transition », indique le communiqué final publié à l’issue d’un sommet extraordinaire de l’organisation sur la situation politique au Burkina Faso, en Guinée et au Mali.

La Cedeao a demandé à « l’Autorité de transition de mettre en place un calendrier devant conduire au rétablissement de l’ordre constitutionnel », précise le document. L’organisation sous-régionale dit « marquer sa disponibilité à accompagner la Guinée pour favoriser un retour à l’ordre constitutionnel le plus rapidement ».  

Le 16 septembre 2021, les chefs d’Etat de la Cedeao avaient exigé des autorités de la transition la mise en œuvre d’un calendrier de transition devant conduire à la restauration de l’ordre constitutionnel.

Le 05 septembre 2020, les éléments des forces spéciales de Guinée, menés par le lieutenant-Colonel Mamady Doumbouya, avaient renversé le président Alpha Condé, dissous les institutions et suspendu la constitution. Le Colonel avait prêté serment le 1er octobre 2021 en tant que président de la transition. Une transition dont la durée n’est toujours pas fixée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici