Présidentielle au Sénégal : 16 des 19 candidats exigent la tenue du scrutin avant le 2 avril 2024

0
447

Des candidats à l’élection présidentielle de 2024, réunis autour de la plateforme FC25, ont demandé la tenue du scrutin avant le 2 avril 2024 conformément à la décision du Conseil constitutionnel, indique un communiqué conjoint daté du 18 février 2024, signé par 16 candidats, parvenu à Ouestaf News.   

Les signataires rappellent aux autorités sénégalaises compétentes « l’urgence d’exécuter » la décision du Conseil constitutionnel dans les « meilleurs délais » pour respecter la date du 2 avril 2024 coïncidant avec la fin du mandat du président Macky Sall. Mais ils constatent avec « amertume » que le pouvoir n’a jusqu’ici posé aucun acte allant dans la voie indiquée par les juges constitutionnels. 

Le FC25 invite le « peuple sénégalais » à rester mobilisé et avertit que « seuls les candidats » retenus par le Conseil constitutionnel doivent « interagir » avec les autorités compétentes. 

Le 15 février dernier, le Conseil constitutionnel du Sénégal a censuré les actes posés par l’assemblée nationale et le président de la République annulant l’élection présidentielle du 25 février 2024. Il a ordonné ensuite la tenue de cette élection avant l’expiration du mandat du chef de l’Etat sénégalais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici