Sénégal : l’internet mobile (encore) suspendu jusqu’à nouvel ordre

0
532

Le ministre sénégalais de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique a décidé de suspendre à compter de ce 31 juillet 2023 l’Internet des données mobiles jusqu’à nouvel ordre, selon un communiqué publié ce jour.  

Pour justifier cette mesure, Me Moussa Bocar Thiam évoque la diffusion de « messages haineux et subversifs dans un contexte de menace de trouble à l’ordre public » relayés sur les réseaux sociaux, indique le document.

Me Thiam fait référence aux manifestations qui ont lieu aujourd’hui en divers endroits de la capitale pour obtenir la libération de M. Sonko. Ce dernier fait face aujourd’hui au doyen des juges d’instruction du tribunal de Dakar. Il avait été interpellé vendredi 28 juillet à son domicile pour « vol avec violence d’un portable et appel à l’insurrection », selon les termes du procureur de la république. Il pourrait être placé sous mandat de dépôt et emprisonné, en attendant un éventuel procès.

En juin dernier, lors des événements qui avaient fait suite à la condamnation d’Ousmane Sonko dans l’affaire « Sweet Beauté », l’internet mobile avait subi des restrictions avant d’être totalement suspendu. Le gouvernement sénégalais avait avancé les mêmes motifs qu’aujourd’hui. Les services avaient été rétablis sous la pression de plusieurs organisations de droits humains et du droit à l’information en Afrique et dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici