Bénin : les anciens présidents Boni et Soglo donnent un ultimatum à Patrice Talon

Les principaux responsables de l’opposition, dont Nicéphore Soglo et Thomas Boni Yayi, ont demandé au président Patrice Talon de tirer tous les enseignements de la faible participation aux élections législatives du 28 avril 2019, et d’arrêter le processus électoral.

Ces deux anciens chefs d’Etat qui ont tenu une conférence de presse, le 29 avril 2019 donne un ultimatum au président Patrice Talon qui a jusqu’à à la soirée de ce mardi 30 avril pour mettre un terme au processus électoral.

Les élections législatives se sont déroulées sans la participation de l’opposition, seuls deux partis proches du chef de l’Etat étaient en course. Les observateurs attendent que la Commission électorale nationale autonome (Cena) publie le taux de participation, considéré comme le seul véritable enjeu de ce scrutin.