Burkina Faso : TV5 Monde-Afrique suspendue, RSF dénonce « une purge des médias »

0
182

Le gouvernement de transition au Burkina Faso a suspendu pour six mois le signal de la télévision française TV5 Monde-Afrique, indique un communiqué du Conseil supérieur de la communication (CSC) daté du 18 juin 2024.   

La décision assortie d’une amende de 50 millions de FCFA fait suite à « des manquements à la loi » constatés dans le contenu d’une des éditions du journal télévisé de la chaîne francophone en date du 17 juin 2024, explique le document. 

Invité dans cette édition, le journaliste Newton Ahmed Barry, ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) burkinabè, est accusé d’avoir propagé des « insinuations malveillantes ». Le CSC a fustigé des « propos tendancieux frisant la désinformation ».

L’ONG Reporters sans frontières (Rsf) estimé sur son compte X (ex-Twitter) que cette suspension de TV5 Monde-Afrique est une « purge des médias » orchestrée par la junte militaire au pouvoir. Son objectif est de « censurer toute information critique ».     

Le 27 avril 2024, la chaîne francophone avait été sanctionnée par l’organe de régulation suite à la diffusion du contenu d’un rapport de l’ONG Human Rights Watch accusant les forces armées burkinabè d’exactions contre des civils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici