Santé – Sommet Gavi : le président Diomaye Faye plaide pour la souveraineté vaccinale de l’Afrique

0
214
Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye./Photo-Capture d’écran.

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye s’est engagé, ce 20 juin 2024 à Paris, à travailler pour la réussite de la campagne lancée par l’Alliance du vaccin (Gavi) afin de promouvoir la souveraineté vaccinale du continent africain.

« J’appelle tous les pays et les institutions partenaires à contribuer très généreusement au réapprovisionnement du fonds GAVI pour la période 2026-2030 », a-t-il déclaré dans son discours à l’ouverture du sommet mondial pour la vaccination dont Ouestaf News a reçu copie.

Selon le président sénégalais, soutenir le financement de Gavi, « c’est aussi investir stratégiquement dans la protection de nos enfants et des générations présentes et futures » afin de couvrir les besoins en matière de vaccination des populations africaines.

Aujourd’hui, le défi pour l’Afrique est de « produire des vaccins, des médicaments et d’effectuer des diagnostics ». Il estime que le continent devrait être en mesure d’accéder « aux plateformes de commercialisation pour participer pleinement à la lutte contre les menaces sanitaires futures ».

Avec 20 % de la population mondiale et « sans une industrie de fabrication de vaccins solide », le continent africain va rester dépendant des autres pays, a averti le chef de l’Etat sénégalais. 

Le président sénégalais est arrivé dans la capitale française le mercredi 19 juin. Pour son premier voyage hors d’Afrique, il rencontrera pour la première fois son homologue français Emmanuel Macron lors d’un entretien en tête à tête. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici