Crise Bénin/Niger : le blocus pétrolier partiellement levé

0
184
le président de la transition au Niger, le général Abdourahamane Tiani (gauche) et le président du Bénin, Patrice Talon./Photomontage-Ouestaf News.

Le Bénin a autorisé à titre symbolique le chargement du premier navire de pétrole brut nigérien au terminal de Sèmè-Podji, mettant fin temporairement au blocus qui paralysait les exportations nigériennes depuis plusieurs mois. Cependant, le ministre béninois de l’Énergie, Samou Seidou Adambi, a souligné que cette décision ne constitue pas un « feu vert » pour la reprise normale des activités d’exportation via le pipeline Bénin-Niger, indique le site Afrik-com.

Cotonou maintient toujours sa demande de réouverture de la frontière terrestre avec le Niger, fermée depuis le coup d’État de juillet 2023 dans ce pays. M. Adambi a réaffirmé que l’exploitation pérenne du pipeline pétrolier « doit se faire dans un cadre normal de relations d’État à État ».

Les autorités chinoises, impliquées dans la gestion du pipeline, ont convoqué une réunion du comité inter-États afin de résoudre les différends. Une délégation se rendra également à Niamey le vendredi 17 mai 2024 pour tenter d’obtenir l’accord du Niger sur la reprise des exportations.

Ce blocus pétrolier, décidé par le Bénin le 6 mai dernier, vise à contraindre le Niger à rouvrir ses frontières terrestres. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici