Guinée : deux morts dans des affrontements en marge d’une grève générale

0
300

Deux personnes ont été tuées lundi lors d’affrontements avec la police à Conakry, en marge d’une grève générale qui a paralysé la capitale guinéenne. Selon leurs familles, Mamady Keïta, 18 ans, et Ibrahima Touré, 21 ans, ont été touchés par balles, indique l’agence de presse anglaise Reuters.

Cette grève vise à protester contre le coût de la vie et les restrictions d’internet. Elle a perturbé certaines opérations minières dans ce pays, 2ème producteur mondial de bauxite. 

La junte militaire au pouvoir depuis 2021 a pris l’engagement de rendre le pouvoir aux civils d’ici à la fin de l’année 2024, après avoir mené les « profondes réformes » dont le pays a besoin. 

Le 25 février dernier, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a annoncé la levée des sanctions économiques contre la Guinée à l’issue d’un sommet extraordinaire tenu à Abuja (Nigeria).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici