Nigeria : le FMI recommande la prudence vis-à-vis des prêts chinois

Le Nigeria et les pays africains doivent faire preuve de prudence par rapports à leur endettement vis-à-vis de la Chine, a estimé Tobias Andrian, directeur du département marchés monétaires et capitaux du Fonds Monétaire international (FMI).

«Les pays qui s’endettent auprès de la Chine doivent bien revoir les conditions de leurs emprunts», a-t-il déclaré, cité par le quotidien public nigérian ‘’The Nation’’ lors de l’ouverture des Réunions de printemps de la Banque mondiale et du FMI qui se déroulent jusqu’au 14 avril à Washington. M. Andrian, a en outre estimé que les pays emprunteurs doivent s’assurer que les conditions apposées par la Chine soient conformes à leurs intérêts.

 

PARTAGER