Burkina Faso : les autorités adoptent un projet de relance du secteur de l’éducation

0
196
Les autorités burkinabè ont adopté en conseil des ministres un programme de relance du secteur de l'éducation dans le pays./Photomontage-Ouestaf News.

Le gouvernement burkinabè a adopté un programme de relance du secteur de l’éducation dans le pays, notamment en termes de qualité et d’accessibilité, annonce le communiqué du conseil des ministres du 20 juin 2024.

Ce projet intitulé « Initiative présidentielle pour une éducation de qualité pour tous » vise à « transformer » le paysage éducatif du Burkina Faso. L’une de ses ambitions est, en particulier, d’améliorer de « manière significative » les conditions d’éducation à tous les niveaux.

Depuis 2015, ce pays ouest-africain est confronté à une crise sécuritaire qui a provoqué la fermeture de plusieurs établissements scolaires dans le pays, ainsi que le déplacement interne de plusieurs centaines de milliers de personnes.

Fin février 2023, 6.134 écoles étaient fermées en raison de l’insécurité, selon un rapport mensuel du ministère de l’Education nationale daté du 28 février 2023.  Ces fermetures ont affecté 1.050.172 élèves ainsi que 31.077 enseignants dont environ 6.300 redéployés dans d’autres écoles à l’intérieur du pays.

Entre février et mars 2024, 1.304 établissements fermés avaient été rouverts et 440.945 élèves déplacés internes (EDI) avaient été recensés, selon l’Unicef Burkina sur sa page Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici