Sénégal : le président Sall invite les candidats recalés à se conformer à la Constitution

0
291
Le président sénégalais Macky Sall, pressé de l'intérieur du pays comme de l'extérieur depuis son annonce du report de l'élection présidentielle initialement prévue le 25 février 2024.

Le président Macky Sall a invité des candidats recalés lors du contrôle des parrainages à se conformer à l’article 92 de la Constitution et au respect de l’Etat de droit, selon un communiqué de la présidence sénégalaise.

Les décisions du Conseil constitutionnel, selon l’article 92 de la Constitution, ne sont « susceptibles d’aucune voie de recours », précise le président Sall, cité par le document. Selon le président sénégalais, les jugements du Conseil « s’imposent aux pouvoirs publics et à toutes les autorités administratives et juridictionnelles ».

Une délégation de candidats éliminés du scrutin du 25 février 2024 par le Conseil constitutionnel a demandé le 24 janvier 2024 le réexamen de tous les dossiers de candidature suite « aux graves manquements constatés pendant le processus électoral » lors d’une rencontre avec le président Macky Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici