Sénégal : les autorités allègent les prix des denrées alimentaires et du ciment

0
285
L'Etat a baissé les prix des denrées alimentaires mais pour ce premier jour d'application de la mesure, on note des récalcitrants. Photomontage-Ouestaf News

Le prix du kilogramme de riz brisé, le plus consommé par les ménages, et du litre d’huile raffinée ont respectivement enregistré une baisse de 40 et 100 FCFA, annonce ce jeudi 13 juin 2024, le secrétaire général du gouvernement, Ahmadou Al Aminou Lo.  

Le kilogramme de sucre cristallisé passe de 650 à 600 francs CFA alors que la baguette de pain subit une réduction de 15 FCFA, de 175 FCFA à 160 FCFA, révèle également M. Lo, lors d’une conférence de presse.

A ce niveau, le gouvernement a dû suspendre des droits de douane et procéder à une baisse de la TVA sur la farine de blé utilisée pour la fabrication du pain afin d’emporter l’adhésion des boulangers, a expliqué M. Lo. 

Les nouveaux tarifs seront effectifs après une réunion du gouvernement avec le Conseil national de la consommation, prévue le 18 juin 2024.

Pour soutenir cette baisse des prix, le ministre des Finances et du Budget, Cheikh Diba, révèle que le gouvernement a injecté près de 53,4 milliards de FCFA.

Par ailleurs, l’Etat a décidé aussi de suspendre le paiement de la taxe de 2.000 francs CFA sur la tonne de ciment destiné aux constructions à usage d’habitation. Mais  ”les grandes entreprises devront continuer à s’acquitter du paiement de cette taxe”, a-t-il précisé. 

Attendue depuis l’arrivée des nouveaux dirigeants, la réduction du coût des denrées de premières nécessités est une réponse aux engagements pris par le candidat Bassirou Diomaye Faye lors de la campagne présidentielle.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici