Transport routier : le Sénégal adopte le permis à point

0
1472

L’Assemblée nationale du Sénégal a adopté un nouveau code de la route établissant le permis à point, une directive de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), rapporte la presse locale.

Ce nouveau code routier vise « à promouvoir une meilleure gestion de la circulation routière, dans le cadre de systèmes collectifs de transports modernes, sûrs, confortables et durables », indique le ministre sénégalais des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, cité par la même source. Concernant le permis à point, il sera « applicable d’ici trois mois », souligne-t-il.

Dans ce nouveau code, figurent des sanctions applicables aux diverses sanctions, le passage obligatoire à l’auto-école pour tous les candidats au permis de conduire, la création d’un Conseil supérieur de la sécurité et de l’éducation routière, la réforme de l’examen du permis de conduire et la création d’un statut particulier pour les chauffeurs professionnels, entre autres.

En 2009, l’Uemoa avait adopté une directive portant institution d’un schéma harmonisé de gestion de la sécurité routière dans les huit Etats membres de la zone.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici