Bénin : un programme de 10 milliards FCFA contre la hausse des prix

0
217
Le chef de l'Etat béninois, Patrice Talon./Photo-Capture d'écran.

Le gouvernement béninois a approuvé un programme « spécial » d’intensification des productions maraîchères et céréalières afin de faire face à la hausse des prix des denrées de première nécessité.

Ce programme d’un montant de 10 milliards FCFA vise à renforcer les capacités des acteurs impliqués dans les deux secteurs, explique le communiqué du conseil des ministres du 3 juillet 2024.

Il est ainsi prévu de « faciliter l’accès aux intrants spécifiques et semences à haut rendement » au profit des agriculteurs et de « promouvoir la gestion intégrée des ressources en eau, la rotation des cultures et la gestion de la fertilité des sols ».

Le programme va également intervenir dans la promotion de la culture en milieu contrôlé, de la petite irrigation et des infrastructures de stockage pour minimiser les pertes post-récoltes.

Au Bénin, le prix moyen du kilogramme de piment a grimpé de 75,5 %, se situant à 1.320 FCFA entre février et mars 2024. Celui de la tomate a augmenté de 74,5 % à 749 FCFA sur la même période, selon les chiffres de l’Institut national de la statistique et de la démographie (Instad).

Les prix de certaines céréales dont le maïs ont enregistré une hausse depuis le début de l’année 2024. Une inflation attribuée aux exportations incontrôlées vers les pays frontaliers de la sous-région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici