Insécurité : les autorités burkinabè vont réorganiser l’armée  

0
473
Lieutenant-colonel, Paul-Henri Sandaogo Damiba, président de la transition du Burkina Faso.

Le gouvernement burkinabè de transition va procéder à une réorganisation de son armée sur le terrain des opérations, pour mieux lutter contre le terrorisme dans le pays, annonce un communiqué d’un conseil des ministres daté du 10 août 2022.

L’objectif de cette réorganisation est de « densifier progressivement le maillage, afin de réduire les capacités de mobilité des groupes armés terroristes et protéger les zones qui ne sont pas encore menacées », explique le porte-parole du gouvernement burkinabè Lionel Bilgo, à la sortie du conseil des ministres.

Il est ainsi prévu la création de nouvelles unités militaires dans certaines provinces et le repositionnement de bataillons pour une meilleure couverture du territoire national.

Depuis 2015, le Burkina Faso est confronté à des attaques de groupes terroristes ayant fait plus de 2.000 morts civils, selon les autorités burkinabè.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here