Présidentielle sénégalaise : le « dialogue national » propose le 2 juin 2024, le dernier mot au Conseil constitutionnel

0
323
Le président sénégalais Macky Sall, pressé de l'intérieur du pays comme de l'extérieur depuis son annonce du report de l'élection présidentielle initialement prévue le 25 février 2024.

Au Sénégal, l’élection présidentielle annulée du 25 février pourrait se tenir le 2 juin 2024. C’est la proposition faite par les participants au « dialogue national » après deux jours de discussions. En outre, le futur président sortant, Macky Sall, dont le mandat expire le 2 avril, assurerait la transition jusqu’à la passation de pouvoir avec son successeur élu, rapporte la presse sénégalaise de ce jour.  

L’autre volet de la crise politique qui perdure depuis le 3 février est l’intégration souhaitée de Karim Wade dans une nouvelle liste de candidats ainsi que la « réévaluation » d’un certain nombre d’autres candidatures dont les dossiers ont été rejetés à l’étape de contrôle des dossiers des prétendants. 

Les conclusions de ces rencontres tenues les 26 et 27 juillet et boycottées par 17 des 19 candidats, seront livrées au Conseil constitutionnel. Mais dans deux décisions rendues le 20 janvier et le 15 février, les juges constitutionnels avaient déjà souligné « que la date de l’élection ne peut être reportée au-delà de la durée du mandat » et « que le mandat du président de la République ne peut être prorogé en vertu des dispositions de l’article 103 » de la Constitution. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici